Bistro

Nul n’est bien sûr de l’étymologie du mot « bistro » dont l’usage s’est répandu il y a un siècle seulement. Mais l’étymologie russe,  est la plus séduisante : lors de l’occupation russe de Paris en 1814, les soldats cosaques s’arrêtaient boire dans les cafés mais, de peur d’être surpris à une activité non autorisée pendant le…

Incognito

Se promener, voyager incognito… Voilà un plaisir qui n’est pas donné à tout le monde car pour ne pas être reconnu, il faut d’abord être connu, jouir d’une certaine célébrité. L’incognito a donc peu à voir avec la notion de pseudonyme fort en vogue à l’heure des réseaux sociaux. Le pseudonyme permet d’agir publiquement sans…

Placebo

  Il a la forme, la taille et la couleur d’un médicament ; il s’utilise comme un médicament ; il peut être aussi efficace (ou inefficace) qu’un médicament contre certains maux. Mais il ne comporte pas de substance pharmacologique pour agir sur la pathologie ; son action est proportionnelle à la croyance qu’a le patient d’être soigné. Ce…

Chamisso

Il y a exactement deux siècles, dans l’été 1813, Adelbert von Chamisso, écrivain et savant allemand d’origine française publiait L’étrange histoire de Peter Schlemihl ou l’homme qui a vendu son ombre, titre que l’on pourrait compléter, en plagiant les titres de chapitres de Jules Verne : « Où le lecteur apprend comment cet insouciant de Peter aliéna…

Imbroglio

Pour approfondir mon billet de la semaine dernière sur les « clics engageants », j’ai voulu regarder de plus près ce qui se passe lors de l’ouverture d’un compte sur un réseau social. Je suis donc allée sur la page d’accueil de Facebook. Sous le titre « Inscription », l’internaute doit d’abord indiquer nom, prénom, adresse, date…

In extenso

Tout, intégralement, de haut en bas, du début à la fin, de la tête aux pieds, sans faire abstraction d’aucun élément, sans rien omettre. In extenso. L’expression peut, dans l’absolu, s’appliquer à une multitude d’actions, comme aspirer la poussière in extenso, sans omettre le moindre grain, ou bien tailler la vigne in extenso, du premier…

Zéro

Que ce soit dans son acception de vide (0 = rien) ou dans son usage de notation des grands nombres (1 000 000 000 000 de livres ou de rials), sous sa forme chiffrée (0) ou littérale (zéro), le zéro fait partie de la vie quotidienne. Il poursuit même une brillante carrière dans divers slogans politiques : le défi…

Macache bono

Bien que l’exclamation « macache bono ! » se fasse discrète par les temps qui courent et en particulier sur le Web – il est vrai que Google préfère l’anglais à l’arabe, à l’italien ou à l’argot – je ne pouvais que la faire figurer dans mon « o-raison » car l’expression fait partie de mon vocabulaire courant depuis que…

Diapo

En choisissant « diapositive » pour traduire l’anglais « slide » dans les didacticiels de son logiciel PowerPoint, le tout-puissant Microsoft a relégué au second plan le sens précédent de « diapo », à savoir un morceau de film, positif par opposition au négatif photographique, enserré dans un cadre de carton ou de plastique que l’on peut regarder à l’aide (dia…

Stabilo

Le plus beau critère de réussite pour une marque n’est-il pas de devenir un nom commun ? Après quarante ans de bons et loyaux services, le Stabilo a donc rejoint le Frigidaire, le Kleenex et le Bic au panthéon des objets quotidiens indispensables, tout en poursuivant une carrière brillante, et même surbrillante ! Il faut dire que…

Mètre linéaire – memento

Si vous souhaitez en savoir plus sur : la définition du mètre linéaire d’archives et son usage, sa valeur archivistique limitée, les métrages de référence, l’équivalence avec les archives numériques et les autres indicateurs de mesure des archives, c’est le long billet de Marie-Anne Chabin intitulé « Le mètre linéaire, unité de mesure des archives » qu’il faut…

Stylo

Le stylo a-t-il un avenir ? Le numérique balaie tout sur son passage, comme un tsunami : papiers, crayons et gommes, encres et stylos, comme la bille, il y a quelques décennies, a balayé la plume. À quoi peut servir un stylo dans l’univers des ordinateurs, des tablettes et des réseaux sociaux ? Surfant sur la vague du…

Impétigo

L’impétigo est une infection superficielle due à un streptocoque, microorganisme qui s’introduit dans la peau par une lésion préexistante telle qu’un eczéma ou une égratignure. Il prend la forme d’une petite bulle qui au bout de quelques heures éclate, libère son contenu et provoque une croûte. Le bobo, qui affecte surtout les enfants, est plus…

Sado-maso

Il est une forme particulière du sado-masochisme que l’on n’étudie pas assez. C’est la relation entre l’auteur d’un écrit et le document produit, entre l’humain et l’archive, relation trouble s’il en est, sauf que les technologies numériques ont inversé les rôles du dominant et du dominé… Démonstration. Traditionnellement, l’homme domine les documents. Il profite de…

Pour info

« Pour information » : c’est un peu long.

« PI » (sur le modèle du FYI anglo-saxon) est un peu court (et puis on pense à 3,1416, ou à « et pis quoi encore ? »).

« Pour info » : c’est bien. Quand c’est employé à bon escient.

Tout écrit, tout document, a une valeur d’information. Écrire dessus « pour info » simplement pour rappeler cela est superfétatoire. Le « pour info » a un sens précis, en tout cas avait.

Le « pour info » est d’abord utilisé dans l’administration pour qualifier les copies (copies carbones puis photocopies) établies en même temps que l’original et diffusées officiellement ou ouvertement à d’autres destinataires que le destinataire de l’original parce que, pour la bonne marche de l’administration, ces autres destinataires doivent avoir connaissance de la décision ou déclaration portée par l’original (en général un courrier). L’objectif n’est pas de déclencher une action en conséquence de cette information mais de compléter la documentation de ces autres acteurs en vue d’une éventuelle décision relevant de leurs compétences et en lien avec l’affaire.

Exemple : vous êtes le président de l’association de défense du camembert au lait cru.

Quasimodo

Encore du latin ! diront les uns.

Ah ! Notre-Dame de Paris, Victor Hugo, Anthony Quinn… diront les autres.

Les deux sont liés.

C’est que j’essaie de coller à l’actualité dans ce blog. C’était hier le dimanche de Quasimodo