Évolutivité

« Certains d’entre nous refusent d’évoluer. Les circonstances changent, mais ils refusent de changer avec elles. Ils ne connaissent que les chemins battus, les vieilles tactiques, ordonnées par leurs aïeux et qu’ils s’obstinent à suivre à leur tour, et qu’ils suivront jusqu’à la saint Glinglin. » Un discours électoral ? Pas exactement. Ce sont les mots que Mark…

Fidélité

Donc (voir le billet de la semaine dernière), pour les copies, la notion de fidélité aurait damé le pion à celle de conformité. L’article 1348 du code civil, issu de la loi du 12 juillet 1980, dit : « Les règles ci-dessus [production d’une preuve écrite] reçoivent aussi exception lorsqu’une partie ou le dépositaire n’a pas conservé…

Conformité

Conformité.  De quoi ? À quoi ? Dans conforme, il y a con, et il y a forme. Con, c’est facile, tout le monde connaît ; ça veut dire… « avec » en latin et c’est le préverbe ou le préfixe de l’accompagnement, du partage : convivial, complice, confédération, convergence… Forme, c’est une autre paire de manches… C’est très « informe » comme…

Assiduité

Assiduité : présence exacte et régulière de quelqu’un en quelque endroit où le conduisent son penchant, son plaisir ou son intérêt (entre autres). Exemple : présence des internautes sur ce blog, régularité des visites depuis sa création le 28 juin 2011. Google Analytics, le gentil et parfois fantaisiste mouchard qui piste les faits et gestes de…

Sexualité

Les archives ont-elles un sexe ? Voilà une question qui pour une période de campagne électorale est suffisamment neutre. Comment ça, neutre ? ! Pour nos amis anglophones peut-être (the record and its metadata), ou pour nos amis germanophones (das Archiv) voire latinophones (archivum). Mais en français, pour sûr, les archives ne sont pas neutres. Elles sont féminines !…

Illimité

D’étymologie toute simple (préfixe latin « in » pour dire « sans », et limite), l’adjectif « illimité » possède une définition constante dans les dictionnaires de langue française depuis le XVIIIe siècle : « Qui n’a point de bornes, point de limites ». On peut distinguer deux applications : l’une pour la description de la nature ou la qualification de concepts pour exprimer…

Simplicité

La simplicité deviendrait-elle tendance ? La société Azur Technology, éditeur et intégrateur de solutions  de dématérialisation de documents, affiche comme slogan « expert en simplicité » et déclare dans son message de vœu de cette année « En 2012, on aura tous besoin de simplicité ». Simple ne serait donc plus synonyme de stupide ou de primaire ? Simple voudrait dire…

Consubstantialité

La consubstantialité est un de ces mots (voir aussi Nativité) qui se rattachent essentiellement au domaine religieux ou théologique  alors qu’ils se révèlent morphologiquement pertinents pour d’autres domaines de la connaissance, et notamment le monde documentaire. La notion est formalisée par le premier concile de Nicée en 325, qui introduit le principe de consubstantialité du…

Connectivité

La connectivité des citoyens du monde passe, comme la pyramide de Maslow, par cinq degrés successifs : la connectivité passive, ou plutôt la connectibilité, le fait d’avoir théoriquement accès aux réseaux téléphonique, numérique, télévisé, au moyen d’un appareil aussi simple qu’un téléphone en 1900 ; on est dans le champ du possible, dans les moyens que les…

Vitalité

Puisse 2012 vous apporter la jovialité, la curiosité, la vérité, l’excentricité, la créativité, la placidité, et surtout la vitalité, cette forme pétillante que vantent les étiquettes des bouteilles d’eau minérale, cette fraîcheur de vivre que suggère la publicité d’une certaine marque de chewing gum. Car c’est cette vitalité qui tout au long de l’année vous…

Nativité

Un vingt-six décembre, le mot s’impose. Mais « nativité » est un mot aussi délicat à manipuler que le petit bébé qui vient de naître…

Malgré le suffixe qui suggère une qualité ou un trait de caractère, le mot nativité s’est imposé comme synonyme de naissance, avec un emploi quasiment restreint à l’histoire chrétienne où il désigne le plus souvent la naissance du Christ, parfois celle de la Vierge et plus rarement celle de saint Jean-Baptiste. De là, nativité désigne couramment une représentation artistique de ces événements du Nouveau Testament.

Voilà des bornes sémantiques bien délimitées, et même bien limitées.

27-nativiteÀ côté de l’événement religieux et de l’œuvre d’art qui lui est associée, nativité s’avère le meilleur terme pour décrire une qualité native des personnes ou des choses (en anglais nativeness). Ainsi, à l’ère numérique peut-on parler de la nativité numérique des documents, par opposition numérisation des feuilles papier.

La nativité numérique, abrégée parfois en numérité a encore du mal à s’imposer car le processus de transformation du fichier numérique en page imprimée puis de la page imprimée en fichier numérique a quelque chose de concret et ludique qui séduit. Tant pis pour la rationalité.

C’est pourquoi, plutôt que d’employer le mot confusant de « dématérialisation » qui englobe à la fois la numérisation et la production numérique, plutôt que de parler de « e-administration » (la hie-administration ?), ne serait-il pas plus pédagogique de parler de nativité numérique ? L’État pourrait d’ailleurs développer une politique publique de natalité numérique des traces de l’action administrative (la 2NT2A), avec des allocations substantielles aux familles documentaires numériques nombreuses, avec des allègements fiscaux, avec des crèches bien organisées, etc.

La nativité numérique des documents a un impact sur leur archivage car, c’est une règle millénaire, on archive toujours les documents sous la forme sous laquelle ils ont été produits, ou plus précisément validés (in English, record creation). Les documents engageants électroniques natifs (les DEENs) sont donc archivés électroniquement. C’est la base. Mais il y a aussi l’exception. Par exemple, la nativité papière (paperale ? papieriste ?) peut occasionner un baptême numérique