Cette page regroupe divers texticules d’humeur (de « vrais » billets de blog en quelque sorte) ainsi que quelques petites pièces de fiction ou de poésie, sans prétention.

 

Paris, smart city ?

Grâce aux algorithmes, les villes vont devenir intelligentes. Lors d’une promenade de dimanche après-midi dans le centre de la capitale, le spectacle de la rue m’a incitée à pousser le raisonnement autour de la collecte du verre et des sans domicile fixe, en taxant les touristes… On sait que la réalité dépasse parfois la fiction.

 

 

L’heure a sonné de changer la Marseillaise (2015)

Une goutte d’eau dans l’avalanche de commentaires qui ont suivi les attentats de janvier 2015 à Paris. Changer les paroles vengeresses de l’hymne national ne serait pas inutile, mais il aurait fallu le faire dans un moment d’émotion. Quelques semaines après les événements, il est déjà trop tard.

 

 

 

Les trains, les politiques, les responsabilités et le temps (2014)

Petite réflexion sur les politiques et le temps. Les élus et les ministres, acculés par les micros des journalistes, ces derniers étant aussi ignorants que les premiers le plus souvent, parlent vite, ne s’écoutent pas (ou plutôt s’écoutent trop). Ici, une histoire d’écartement de rails…

 

 

 

Ai-je le droit de publier la photo mon ticket de métro ? (2014)

Ce texte est un cri de colère quand un éditeur a refusé de publier un de mes textes où je faisais l’analyse diplomatique d’un de mes tickets de métro, si je n’obtenais pas l’accord des « auteurs » de l’image, en l’occurrence trois logos : RATP, SNCF, STIF. On marche sur la tête dans cette société !

 

 

 

La petite Fadette (l’autre) (2014)

En tant que berrichonne (personne n’est parfait…), je ne pouvais qu’être amusée que les téléphoniciens de France Télécom aient baptisé la « facture détaillée » des appels du nom d’une héroïne de George Sand. Je n’ai pu résister à cette petite nouvelle dans l’esprit oulipien.

 

 

 

Ma collection de records

Les archivistes se sont mis, depuis une dizaine d’années, à employer le mot anglais « record » (prononcé recore ricorde, rikordz, etc.) pour désigner les documents qui présentent une valeur de preuve et de mémoire dans le temps pour leur propriétaire, autrement dit les documents à archiver ou déjà archivés. Cette manie m’a inspiré une collection de records…

 

 

 

Poème en -ouille (2000)

Comme quoi mon goût pour les jeux de mots ne date pas de la création de ce blog (2011). J’ai écrit ce texte en 2000 pour me divertir un peu entre mon départ de l’INA et la création de mon cabinet de conseil Archive17. Le plus ancien de mes poèmes dates de 1968, mais il était écrit sur une ardoise d’écolier et n’a donc pas été conservé…