J’ai commencé ce blog à l’été 2011 et je l’ai appelé : Blog de Marie Anne Chabin, Critique malicieuse et hebdomadaire de l’information numérique dans la société; à l’usage de ceux qui pensent (et donc archivent), histoire de ne pas renier mes origines.

L’objectif était et reste d’exprimer ce que je pense de la société de l’information, de l’écrit comme moyen d’action, de l’impact du numérique sur le concept de mémoire – individuelle ou collective, sur la relation entre les humains et les outils qui tracent leurs actes ou supportent leurs discours.

La formule est de prendre argument d’un mot pour illustrer les fondamentaux de la critique diplomatique (ma discipline préférée) dans l’environnement numérique, et plus largement pour attirer l’attention sur les enjeux de l’information, ses menaces et ses opportunités… Et comme la contrainte est source de créativité dans l’écriture (c’est du moins mon expérience), il y a des règles : la périodicité hebdomadaire, le suffixe du titre, etc.

La plupart du temps, je laisse ma plume, un peu fantaisiste – Dieu sait d’où cela me vient ? – écrire ce qui lui passe par la tête (alouette !). De toute façon, je relis ce qu’elle écrit ;-).

La première série de billets, postés entre le 28 juin 2011 et le 27 août 2012, est consacrée à des mots se terminant par –ité, d’où le titre d’accueil « ité-rations », soit 59 billets, de la temporalité à la traçabilité en passant par la sérendipité, mais aussi la nudité et la sexualité (peut-on être lu aujourd’hui sans une dose de sexe?). Ces billets, toujours en ligne, ont également été regroupés dans un recueil publié en avril 2013 par ÉLP éditeur, éditeur de littérature numérique francophone sans DRM. Voir le site. Le e-book est accessible sur toutes les bonnes plateformes.

La seconde série de billets, postés chaque lundi entre le 10 septembre 2012 et le 9 septembre 2013, est consacrée à des mots se terminant par la lettre « o », d’où le titre de la page «o-raison ». Le recueil de l’année est en ligne sous le titre Allegro ma non troppo.

Une troisième série de billets, avec des mots se terminant par -oire, a démarré le 16 septembre 2013 et s’est achevée le 15 septembre 2014; pendant cette période, la page d’accueil a donc pris le nom d‘écrit-oire.

La quatrième saison a démarré le 22 septembre 2014 avec un billet titré « Blogule et texticule », faisant passer la page d’accueil sous la bannière « Texticules » au pluriel car, si Dieu me prête vie,  il y aura 52 billets en -ule.

Les autres pages du blog proposent au e-lecteur :

Pour voir d’autres références de mon cru sur la diplomatique numérique: cliquez  .

Pour plus d’informations sur l’archivage (managérial) qui est le cœur de mon activité professionnelle, je vous invite sur :

www.archive17.fr, site de notre cabinet de conseil autour de la méthode Arcateg™ (archivage par catégories de conservation);

http://transarchivistique.fr/, blog d’humeur destiné aux praticiens des archives et de l’archivage;

www.cr2pa.fr, site et blog du CR2PA, le Club de l’archivage managérial, dont j’ai l’honneur d’être membre fondateur et secrétaire général.

Il n’y a pas de rubriques « Archives » sur ce blog, en guise de protestation contre l’usage réducteur de ce mot sur Internet, comme si la date était le seul critère pour classer les choses du passé… (je l’ai déjà écrit mais je persiste et signe !).

Il n’y a pas non plus d’onglet « contact » ; vous pouvez me joindre en cliquant là : mac@marieannechabin.fr.

 

Texte précédent : en ligne du 5 mars au 2 septembre 2012