L’archivage : une mission patrimoniale

Dans cette collection de citations du Monde comportant le mot « archivage » (voir la présentation du corpus dans la première partie et les 39 citations à la fin de ce billet), le mot désigne le plus souvent la mission d’une institution patrimoniale, celle de collecter et conserver les archives des organismes publics de portée nationale ou internationale, administratifs ou scientifiques, mais aussi, de manière plus générique, la mission d’organiser les archives de la production culturelle et artistique.

Je l’ai dit, la thématique la plus fréquente dans ce corpus est l’INA (Institut national de l’audiovisuel) dont l’archivage est une des missions officielles depuis sa création en 1975. L’archivage apparaît d’abord sous un jour peu flatteur dans les années 1980, comme une mission délicate et gigantesque, par opposition à la commercialisation des images de télévision (A.8), ou comme une fonction de second rang (A.9). Dans les années 2000, le concept d’archivage est présenté de façon plus positive, surtout quand il est défendu par Bernard Stiegler (2002, A.26). Un article de Macha Séry de 2006 donne incidemment une définition intéressante de l’archivage à l’INA, au travers de trois mots : « numérisation, indexation, documentation » (A.32).

Les Archives nationales sont moins présentes que l’INA dans les médias, image oblige. Il y a aussi ce fait que le mot archivage n’est pas un mot d’archivistes. Cependant, il y a la notion de « pré-archivage », évoquée à plusieurs reprises notamment en 1978 (A.1) et 1980 (A.4) : avant l’âge des archives historiques, les archivistes doivent s’occuper des documents issus des administrations pour ne pas laisser ces dernières détruire leurs dossiers à leur idée. L’expression « pré-archivage » est aujourd’hui tombée en désuétude. À l’occasion de la grève de 1995, un syndicaliste parle, lui, « d’archivage des documents » (A.19). Avec l’informatique, le terme archivage entre dans le vocabulaire des archivistes (2001, A.25).

Entre les Archives nationales et l’INA, on trouve l’enregistrement audiovisuel des grands procès pour crime contre l’humanité,Barbie en 1987 « à des fins d’archivage » (A.11), Touvier en 1994 « en vue d’un archivage historique » (A.17). Leterme est utilisé aussi pour le procès de Milosevic au TPIY en 2006, en opposant le travail de la justice au « travail d’archivage » après la fin des procès (A.31). L’expression « devoir d’archivage » est utilisée comme synonyme de « devoir de mémoire » dans le titre d’un article au sujet d’une émission de France 3 accueillant en 1995 un responsable du Front national (A.20). Rappelons à l’occasion que le mot archivage n’apparaît en tout et pour tout que quatre fois dans un titre d’article au cours de ces soixante-dix ans.

Archivage recouvre plus ou moins, selon les auteurs, les actions de collecte, de traitement et de conservation des documents. On parle de « capacité humaines et matérielles d’archivage » au sujet du travail que représente la restitution des archives de l’Algérie française (A.5, 1981), et de « protocole d’archivage et d’accès » pour les témoignages des survivants des camps filmés par Steven Spielberg (A.18, 1995).

Le mot archivage est utilisé aussi bien pour les bibliothèques que pour les services d’archives. La bibliothèque du Centre Pompidou est, dans la bouche de Jacques Toubon en 1990 (il n’était pas encore ministre de la Culture) est un « lieu d’archivage et de référence destiné aux chercheurs » (A.13) ; à la même époque une bibliothèque est qualifiée de « lieu d’archivage de trésors impérissables » (A.15). L’archivage est cité en 1982 comme une des tâches que doivent maîtriser les documentalistes (A.7) ; en 1996, à propos de l’ouverture de la bibliothèque du film, le « travail d’archivage, catalogage, restauration » est opposé au « travail juridique » relatif aux droits de consultation (A.22).

L’archivage est évoqué de manière récurrente comme une des actions ou des missions des disciplines artistiques. On parle de : « archivage et diffusion » de la musique (1979, A.2) ; « archivage du spectacle vivant » (2000, A.24) ; « l’effort d’archivage exceptionnel » Disney (2002, A.29) ; « archivage de films de danses » (2011, A.37). En 1993, après le décès de Dominique Bagouet, un danseur du centre chorégraphique de Montpellier explique que « le troisième volet de notre mission, c’est l’archivage » (après la maintenant du répertoire et la pédagogie), avec les difficultés de déchiffrement des notes du chorégraphe (A.16). Bernard Faivre d’Arcier parle en 2006 de « l’archivage systématique du théâtre » (A.33). Même les activités de protection du patrimoine sont concernées : la restauration de la chapelle Sixtine, rapporte André Chastel en 1987 fera l’objet, via les films des opérations, de « l’archivage le plus complet qu’on ait jamais connu » (A.12).

Les données scientifiques font également l’objet d’un archivage : « centre d’archivage et d’exploitation » des données d’observations des océans par satellite en 1986 (A.10) ; « traitement, archivage et exploitation » des données de télédétection » en 1991 (A.14) ; « traitement et archivage » des données du satellite Adeos en 1996 (avant sa disparition après huit mois) (A.21) ; « archivage des données » de veille épidémiologique en 2002 (A.27). Tim Berners-Lee se préoccupe en 1999 de l’archivage des documents du CERN (A.23).

L’archivage est lié à la conservation et inclut ou non la collecte ; l’accès, la communication ou le « retrouvage » comme l’écrit le professeur Roger Bénichoux en 1981 (A.6) sont toujours distincts.

La préservation du patrimoine, patrimoine mondial, patrimoine des entreprises (A34, A39), patrimoine familial (A.38) est une préoccupation qui s’exprime avec les incertitudes du numérique, après l’an 2000 : en 2001, Brewster Kahle, inventeur d’Internet Archive, parle de l’insuffisance des ordinateurs pour répondre à son ambition d’archivage (A.26) ; comment lira-t-on les revues numériques demain ? (A.30) ; le livre numérique pose la question, difficile, de son archivage et de sa conservation (A.35) ; la bibliothèque du Congrès revendique en 2010 « l’archivage de 167 000 Gigaoctets de données numériques » (A.36). Il est intéressant de souligner la précocité d’une réflexion sur le sujet avec cette remarque du secrétaire d’État auprès du garde des sceaux, Jean-Paul Mourot, qui s’interroge en 1980 sur les conséquences juridiques pour l’archivage dans les entreprises du fait que « l’écrit proprement dit cède de plus en plus la place à des informations apparaissant sur d’autres supports que le papier », en l’occurrence le microfilm mais aussi les bandes et disques magnétiques (A.3).

Citations.

A.1. LES DÉLAIS DE CONSULTATION DES ARCHIVES PUBLIQUES. Elle introduit ensuite dans la loi des dispositions concernant le pré-archivage, ce afin de ne pas laisser à l’entière discrétion des administrations la destruction des documents qu’elles détiennent.. LE MONDE, (07-déc-78)

A.2. L’ORDINATEUR À MUSIQUE. L’un des problèmes les plus urgents qui se posent à la musique non instrumentale est celui de son archivage et de sa diffusion. LE MONDE, PIERRE BOULEZ (08-oct-79)

A.3. LES TRAVAUX DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE. MOUROT, secrétaire d’État auprès du garde des sceaux, indique notamment : « L’écrit proprement dit cède de plus en plus la place à des informations apparaissant sur d’autres supports que le papier et les entreprises attendent, pour régler leur problème d’archivage, qu’on en tire les conséquences sur le plan juridique ». LE MONDE, LAURENT ZECCHINI (26-juin-80)

A.4. I. – LA PARTIE CACHÉE DE L’ICEBERG. Mais ce pré- archivage informatisé doit être suivi d’un tri au cours duquel les archivistes éliminent des documents jugés sans intérêt ou faisant manifestement double emploi. Après ce tri draconien – et souvent déchirant. – 10 % seulement des documents contemporains seront définitivement…. LE MONDE, YVONNE REBEYROL (08-juil-80)

A.5. ALGÉRIE PARIS ET ALGER CHERCHENT À RÉGLER ÉQUITABLEMENT LE PROBLÈME DE LA RESTITUTION DES ARCHIVES DE LA PÉRIODE COLONIALE ENTREPOSÉES EN FRANCE. Les négociateurs pourraient envisager la formation par la France d’équipes d’archivistes et échelonner dans le temps, selon un calendrier établi en commun, le rapatriement des documents ou de leur reproduction, en fonction des capacités humaines et matérielles d’archivage du partenaire.. LE MONDE, PAUL BALTA (28-oct-81)

A.6. DE BABEL À MONTRÉAL. Les zones ignorées, globales ou ponctuelles, le sont sur des critères aléatoires de choix, par les grands organismes d’archivage et de retrouvage internationaux, dont les plus importants sont aux États-Unis.. LE MONDE, par R. BÉNICHOUX (*) (31-oct-81)

A.7. DOCUMENTALISTES : LA NÉCESSITÉ D’UNE FORMATION VRAIMENT CONTINUE. Les documentalistes sont encore sollicités pour assumer bien d’autres tâches liées à la bibliothéconomie, l’archivage, les fonctions éditoriales, la traduction, les relations publiques ou de missions spéciales.. LE MONDE, LUCE KELLERMANN (14-mai-82)

A.8. PRIORITÉ À LA COMMERCIALISATION. Mais le secteur le plus délicat, c’est l’archivage . Il suffit de voir les cinquante-deux kilomètres de rayonnage du centre des Essarts (Seine-Maritime) pour mesurer l’immensité du problème. Faute de pouvoir dresser l’inventaire exact de tout ce patrimoine – il faudrait quarante-sept ans…. LE MONDE, J.-FL. (07-avr-83)

A.9. LE PRÉSIDENT DE L’INA S’INQUIÈTE DE LA  » BRUTALITÉ  » DU CHANGEMENT. Veut-on le réduire à une fonction d’archivage , alors que, depuis plus d’une décennie, l’Institut a été la  » véritable boîte à idées  » de l’audiovisuel ? C’est ce que craint M. Jacques Pomonti, président de l’INA…. LE MONDE, ARd. (29-mai-86)

A.10. LES DONNÉES DE L’OBSERVATION DES OCÉANS PAR SATELLITE SERONT TRAITÉES À BREST. L’Agence spatiale européenne a confié à l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (IFREMER), associé au Centre national d’études spatiales (CNES) et à la Météorologie nationale, la réalisation d’un centre d’archivage et d’exploitation des données du satellite.. LE MONDE, MA. (01-août-86)

A.11. A LYON DES CAMÉRAS POUR LE PROCÈS BARBIE. Le président de la cour d’appel de Lyon a estimé que la présence de caméras dans la salle d’audience du procès à des fins d’archivage était conforme à la loi promulguée, M. Robert Badinter étant ministre de la justice, qui prévoit que des procès historiques tels que celui de Klaus Barbie puissent être filmés afin d’être versés aux archives du ministère.. LE MONDE, (16-avr-87)

A.12. LES RESTAURATIONS DE LA CHAPELLE SIXTINE LA NOUVELLE PALETTE DE MICHEL-ANGE. Des centaines d’heures de filmage ont déjà été réalisées et il y aura l’archivage le plus complet qu’on ait jamais connu, à côté des séries documentaires, de haute qualité, à coup sûr, qui seront offertes au public mondial. Nous sommes entrés dans une nouvelle ère.. , CHASTEL ANDRE (21-août-87)

A.13. CULTURE SAUVER LE CENTRE POMPIDOU. Dans le domaine de la lecture, la future Bibliothèque de France est appelée à devenir un lieu d’archivage et de référence destiné aux chercheurs ; mais également une bibliothèque de consultation directe, vouée au grand public…. , TOUBON JACQUES (28-juin-90)

A.14. LANCÉ PAR ARIANE POUR ÉTUDIER L’ENVIRONNEMENT ERS-1, SATELLITE AU CHEVET DE LA PLANÈTE. Le traitement, l’archivage et l’exploitation des données de télédétection seront donc d’autant plus difficiles à gérer que se multiplieront les missions, ainsi que le soulignent eux-mêmes, avec de plus en plus d’insistance, les responsables des programmes spatiaux européens. LE MONDE, VINCENT CATHERINE (17-juil-91)

A.15. L’ARROGANCE DE LA TECHNIQUE. Alors qu’un centre culturel, qu’une médiathèque peuvent être largement ouverts, et peut-être même bruyants et clinquants, une bibliothèque centrale est d’abord un lieu d’archivage de trésors périssables. LEDUR CLAUDE NICOLAS (10-oct-91)

A.16. L’ETE FESTIVAL AVIGNON LA COMPAGNIE BAGOUET À LA COUR D’HONNEUR RESTENT LES DANSEURSITINÉRAIRE DE BERNARD GLANDIER : DU CENTRE CHORÉGRAPHIQUE AUX CARNETS BAGOUET. Enfin, le troisième volet de notre mission, c’est l’archivage . Dominique notait sa chorégraphie, avec ses signes personnels, pas faciles à déchiffrer, d’autant qu’ils évoluent au fil du temps. Mais avec l’appui des vidéos et de nos souvenirs personnels, nous y parvenons ». LE MONDE, GODARD COLETTE (24-juil-93)

A.17. LE PROCÈS DE PAUL TOUVIER PLUS DE VINGT AVOCATS, CENT SEPT JOURNALISTES. Si le président Boulard a autorisé l’enregistrement vidéo des débats, à la demande des parties civiles, c’est uniquement en vue d’un archivage historique. Les quatre caméras de France 3 utilisées pour cet enregistrement seront fixes. Aucun  » effet  » d’image ne sera possible. BROUSSARD PHILIPPE (16-mars-94)

A.18. STEVEN SPIELBERG ENREGISTRE LES TÉMOIGNAGES DES SURVIVANTS DES CAMPS. Enfin, une équipe d’experts internationaux étudiera les bandes avec soin afin « de constamment améliorer la qualité des interviews », puis les expédiera à Los Angeles, dans les studios Spielberg, où sera établi le protocole d’archivage et d’accès. HENRI BEHAR ET JACQUES BUOB (15-mars-95)

A.19. AUX ARCHIVES NATIONALES, UNE GRÈVE POUR LA MÉMOIRE. Nous ne disposons que d’un budget de 1 million, alors que le Quai d’Orsay consacre chaque année 3 millions à l’archivage de ses documents », se plaint un syndicaliste…, FREDERIC LEMAITRE (18-avr-95)

A.20. DEVOIR D’ARCHIVAGE . TIENS ! Le Front national inaugure sa devanture d’automne. Son nouveau secrétaire général est poli comme une gravure de mode. Le voici tout miel sur le plateau de France 3. Il sourit tout le temps. C’est presque un tic de matou gourmand. On lui donnerait l’absolution sans confession à ce professeur…., PAR ALAIN ROLLAT (14-nov-95)

A.21. LES RAYONS DU SOLEIL JOUENT LES ESPIONS POUR LES CLIMATOLOGUES. Le CNES assurera à Toulouse le traitement et l’archivage des données recueillies par Polder durant les trois ans de fonctionnement du satellite Adeos. JEAN-PAUL DUFOUR (31-août-96)

A.22. LA BIBLIOTHÈQUE DU FILM OUVRE SES TRÉSORS AU PUBLIC. Soit un considérable travail d’archivage, catalogage, restauration, numérisation, mais aussi un gigantesque, et encore en cours, travail juridique pour rendre légales la consultation et, dans certains cas, la circulation de ces pièces, à l’égard des ayant droits…, JEAN-MICHEL FRODON (10-déc-96)

A.23. LE RÉSEAU MONDIAL, LA PLUS GRANDE ENCYCLOPÉDIE DE TOUS LES TEMPS. En mars 1989, Tim Berners-Lee, un ingénieur du Laboratoire européen pour la physique des particules (CERN) de Genève, se penche sur le problème de l’archivage des documents au sein de cet organisme employant plusieurs milliers de personnes. Les chercheurs ne passant qu’en moyenne deux ans sur place, les traces de leurs travaux s’éparpillent. MICHEL ALBERGANTI (10-oct-99)

A.24. REVUE DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE. Manuscrits, dessins, photos, enregistrements sonores et captations : la dernière livraison de la Revue de la BNF se penche sur l’archivage du spectacle vivant. LE MONDE, JEAN-LOUIS PERRIER (07-juil-00)

A.25. CLES. Le premier devoir des archivistes est donc de leur expliquer que l’archivage c’est du très long terme, un siècle au minimum. Pour les convaincre, les archivistes doivent se mettre à l’informatique. » Françoise Banat-Berger, responsable des archives du ministère de la justice. LE MONDE INTERACTIF, (14-mars-01)

A.26. L’ARCHIVISTE DU RÉSEAU. Une étape indispensable à son projet, selon lui [Brewster Khale], car les ordinateurs d’alors n’étaient pas assez puissants pour mener à bien les tâches essentielles à l’archivage dont il avait l’ambition. LE MONDE, FRANCIS PISANI (14-mars-01)

A.27. LA TERREUR BIO, UNE MENACE DANS L’AIR DU TEMPS. Ce signe positif d’une prise de conscience risque toutefois de s’avérer insuffisant si des mesures plus radicales ne sont pas prises rapidement : installation d’un réseau de veille épidémiologique, national et international ; archivage des données recueillies…. LE MONDE ECONOMIE, YVES MAMOU (25-juin-02)

A.28. DU TEXTE AU SON EN PASSANT PAR L’IMAGE. [Bernard Stiegler] Directeur adjoint de l’Institut national de l’audiovisuel (INA) de 1996 à 1999, il a travaillé sur l’archivage des images de télévision grâce à l’indexation par le contenu. LE MONDE, (16-oct-02)

A.29. ENFANTS DVD. La réédition du classique Disney, réalisé en 1959, s’accompagne d’un effort d’archivage exceptionnel, avec plusieurs documentaires sur la conception du film, l’histoire de Tchaïkovski dans un film de fiction éducatif d’une heure…. LE MONDE POCHES, SELECTION DVD REALISEE PAR SAMUEL BLUMENFELD, FLORENCE COLOMBANI, JEAN-FRANCOIS RAUGER, ISABELLE REGNIER ET THOMAS SOTINEL (04-déc-02)

A.30. COMMENT LIRA-T-ON DEMAIN ?. Dans le domaine de l’archivage, l’Appel de Budapest puis l’Open Archives Initiative défendent le concept d’archives en accès libre, notamment contre les grandes centrales de distribution de revues scientifiques à accès payant, comme Reed Elsevier. LE MONDE.FR, (29-avr-04)

A.31. LE PROCÈS S’ARRÊTE, LA JUSTICE CONTINUE. La mort de Milosevic porte-t-il un coup fatal au TPIY, en réduisant ces quatre années d’audience à ce qui pourrait s’assimiler, désormais, à un travail d’archivage ? Je ne le pense pas.. LE MONDE, Propos recueillis par Natalie Nougayrède (14-mars-06)

A.32. L’INA VEUT SE LANCER DANS LA PRODUCTION AUDIOVISUELLE. Seul ou associé à des partenaires extérieurs (sociétés de production, chaînes de télévision…), l’INA entend valoriser ses archives propres et celles dont il est dépositaire, mais également son savoir-faire en matière d’archivage (numérisation, indexation, documentation). LE MONDE, Macha Séry (13-juin-06)

A.33. « LA RADICALITÉ FAIT PARTIE DU THÉÂTRE ». L’archivage systématique du théâtre est récent à Avignon. D’une part, le milieu du théâtre n’a guère le souci de sa mémoire, contrairement à celui de la danse. D’autre part, avant Arte, il y avait si peu de diffusion que les réalisateurs ne s’intéressaient pas au théâtre.. SUPPLEMENT SPECIAL, Propos [de Bernard Faivre d’Arcier recueillis par Catherine Bédarida (02-juil-06)

A.34. PROTÉGER LA MÉMOIRE AUDIOVISUELLE DES ENTREPRISES. Pourtant, l’archivage s’inscrit dans une démarche culturelle. Sauvegarder la mémoire de l’entreprise dans laquelle on travaille, connaître l’histoire de celle-ci est essentiel pour consolider le lien entre le salarié et sa société.. SUPPLEMENT SPECIAL, Julien Chavanne (15-juil-07)

A.35. L’AVENIR NUMÉRIQUE DU LIVRE. Ces nouvelles productions écrites, d’emblée numériques, posent dès maintenant la difficile question de leur archivage et de leur conservation. LE MONDE, Roger Chartier (27-oct-09)

A.36. LA BIBLIOTHÈQUE DU CONGRÈS ACQUIERT LES ARCHIVES DE TWITTER. M. Raymond précise que la bibliothèque du Congrès avait commencé en 2000 à archiver des données numériques, en commençant par garder la trace de sites de campagnes électorales. Aujourd’hui, elle revendique l’archivage de 167 000 gigaoctets de données numériques. LEMONDE.FR, avec AFP (14-avr-10)

A.37. LA DANSE SE MET EN LIGNE AVEC NUMERIDANSE. TV. L’archivage de films déjà existants sera dynamisé régulièrement par des productions spécifiques liées à l’actualité chorégraphique. LE MONDE, Rosita Boisseau (11-févr-11)

A.38. MÉMOIRE NUMÉRIQUE : UNE AMNÉSIE PROGRAMMÉE?. Des photos de famille aux documents administratifs, l’archivage est aujourd’hui numérique, mais ce patrimoine immatériel est lui aussi faillible. Comment garantir sa pérennité ? Quelles sont les technologies les plus prometteuses ? LE MONDE, (08-mai-13)

A.39. L’HISTOIRE AU PIÈGE DE LA TOILE. Quand il n’y a pas d’obligation légale, la conservation de ces archives privées dépend des fusions-acquisitions, des projets immobiliers et du coût de l’archivage ». Mais aujourd’hui, de tels fichiers existent, numérisés, par exemple chez Cetelem.. LE MONDE, Fabienne Dumontet (05-oct-13)

Lire la 3e partie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

*

EffacerAfficher les commentaires