J’avais en tête depuis quelques mois un billet sur le possible déclin de l’archivistique dans le contexte numérique. En effet, l’archivistique, définie ici et là comme science des archives mais qui se manifeste plutôt comme un ensemble de pratiques professionnelles régissant la collecte, le traitement, la conservation et la mise en valeur des archives, subit en ce début de siècle numérique une double offensive : d’un côté, la production numérique des futures archives appelle l’attention sur les questions d’authenticité, d’intégrité et de fiabilité des documents archivés ; or, ces questions relèvent plus de la diplomatique (discipline qui porte sur la qualité individuelle du document) que de l’archivistique (qui gère des groupes d’archives). De l’autre côté, on assiste à un regroupement d’institutions autrefois séparées (les archives et les bibliothèques) dans une vision patrimoniale plus large, l’exemple étant la fusion de la Bibliothèque et des Archives nationales du Canada en 2004. Les livres, les archives, les productions audiovisuelles, et bientôt les objets, prennent de plus en plus la forme de contenus et enregistrés sur des supports numériques ; cette uniformisation du support justifie la mutualisation de la conservation et de la valorisation des fonds patrimoniaux.

Deux événements successifs m’ont fait, sinon changer d’avis, du moins reconsidérer la question.

Tout d’abord, je me retrouve cet automne à dispenser un cours d’initiation à l’archivistique à l’Université de Nanterre dans le département dirigé par Louise Merzeau ; or, si j’enseigne l’archivistique, il faut que j’y croie, un tant soit peu ;-). Du reste, revenir aux fondamentaux de l’archivistique tels que je les ai appris dans les années 1980 présente l’intérêt de m’amener à approfondir et à motiver ce que j’ai envie d’en garder et ce que j’ai envie d’y changer.

Le second événement est la sortie le mois dernier du livre Les écrits s’envolent : la problématique de la conservation des archives papier et numériques, écrit par Charles Kecskeméti et Lajos Körmendy (publié chez Favre). Je l’ai lu sans attendre, d’abord parce que c’était une occasion de poursuivre une discussion entamée avec Charles Kecskeméti, ensuite parce que je commençais à être gagnée par le sentiment que mon désintérêt pour l’archivistique n’était peut-être pas justifié…

Que seront les archives demain dans une société de l’information de plus en plus numérique, un numérique éphémère et malléable, pléthorique et coûteux ?

La première partie de l’ouvrage, en traçant un tableau incisif de l’histoire de l’archivistique depuis un siècle et demi, donne le recul nécessaire à la réflexion. La seconde partie condense les éléments et les arguments du débat en analysant et en synthétisant les spécificités du document d’archives, numérique ou pas.

Face à l’illusion de tout conserver, face au risque de voir les traces de notre histoire collective s’envoler dans des nuages aux contours indistincts, la tradition archivistique a certainement quelque chose à dire pour donner du sens à ce débat sur la mémoire collective.

Les principes archivistiques – au premier rang desquels demeure le principe de provenance et de respect des fonds – orientent la sélection des documents à conserver et façonnent les fonds d’archives à transmettre aux générations futures. Or, les choix opérés aujourd’hui ne sont peut-être pas les bons… Le débat doit avoir lieu!

Le crépuscule, c’est l’entre-deux, une période de demi-obscurité ou de demi-jour qui se manifeste au lever aussi bien qu’au coucher du soleil. Sur la photo ci-dessus, le soleil, sur la côte damalte, est-il en train de se coucher ou de se lever ?

PS : j’ai « commis » sur cet ouvrage trois comptes rendus,

le premier plus « archivologique »: http://marieannechabin.blog.lemonde.fr/2014/10/01/les-ecrits-senvolent-un-cri-dalarme-pour-les-archives/

le second plus archivistique: http://transarchivistique.fr/les-ecrits-senvolent-compte-rendu-de-lecture/

le dernier plus documentaire: http://www.adbs.fr/les-ecrits-s-envolent-la-problematique-de-la-conservation-des-archives-papier-et-numeriques-charles-kecskemeti-et-lajos-k-rmendy-143857.htm?RH=1216305435750

 

 

 

1 Commentaire

Commentaires fermés