J’ai commencé ce blog à l’été 2011 et je l’ai appelé : Blog de Marie Anne Chabin, Critique malicieuse et hebdomadaire de l’information numérique dans la société; à l’usage de ceux qui pensent (et donc archivent), histoire de ne pas renier mes origines.

L’objectif était et reste d’exprimer ce que je pense de la société de l’information, de l’écrit comme moyen d’action, de l’impact du numérique sur le concept de mémoire – individuelle ou collective, sur la relation entre les humains et les outils qui tracent leurs actes ou supportent leurs discours.

La formule est de prendre argument d’un mot pour illustrer les fondamentaux de la critique diplomatique (ma discipline préférée) dans l’environnement numérique, et plus largement pour attirer l’attention sur les enjeux de l’information, ses menaces et ses opportunités… Et comme la contrainte est source de créativité dans l’écriture (c’est du moins mon expérience), il y a des règles : la périodicité hebdomadaire, le suffixe du titre, etc.

Entre 2011 et 2016, les billets de ce blog « suffixé » ont fait l’objet de recueils annuels : Sérendipité et autres curiosités (2012), Allegro ma non troppo (2013), Écrits en –oire (sur fond blanc) (2014), Texticules acidulés (2015) et Rouspétances (2016) librement téléchargeables et réutilisables à condition de respecter le droit d’auteur. Lire la suite.

Qui suis-je ?

La bio classique est sur Wikipédia, suivre le lien ici. Je suis présente également sur Linkedin.

J’exerce quotidiennement ma curiosité archivistique, linguistique, citoyenne dans le cadre d’activités commerciales (Archive 17, promoteur de la méthode Arcateg), associatives (CR2PA, FNTC, Oudipo) et universitaires.

Ma formation (principalement le latin et la diplomatique), mon expérience de terrain dans les administrations et les entreprises (j’ai participé à environ 80 projets d’ archivage), l’apprentissage d’une dizaine de langues et les voyages associés, mes cogitations et les innombrables rencontres qui enrichissent la vie m’ont amenée à écrire pour expliquer, pour formaliser, pour communiquer, mais aussi et peut-être d’abord pour le plaisir.

J’ai ainsi eu plaisir à m’investir à mes heures perdues dans deux MOOCs dont j’ai co-assuré les fonctions de responsable pédagogique et chef de projet:

  • le 1er en 2014-2015 MOOC « Bien archiver : la réponse au désordre numérique » produit par le CR2PA en partenariat avec l’ Université de Paris Ouest Nanterre La Défense et diffusé sur FUN, toujours accessible sur le site du CR2PA;
  • le 2nd en 2016-2017, produit par le CR2PA et diffusé sur les réseaux sociaux : http://archivagemanagerial.fr/

Ma bibliographie

J’ai publié quelques livres et des dizaines d’articles et des centaines de billets.

Archiver, et après ? (2007) est en ligne sur ce blog (texte intégral).

Cliquez ici pour voir la liste chronologique des livres, articles et présentations avec les liens quand ceux-ci sont en ligne.

Sur ce site également, ma thèse d’école des chartes (1983), intitulée Les Français et la Russie dans la première moitié du XVIIIe siècle. La famille Delisle et les milieux savants, que j’ai ressaisie et mis en ligne intégralement en 2012.

Nota bene. Il n’y a pas de rubriques « Archives » sur ce blog, en guise de protestation contre l’usage réducteur de ce mot sur Internet, comme si la date était le seul critère pour classer les choses du passé… (je l’ai déjà écrit mais je persiste et signe !).

Il n’y a pas non plus d’onglet « contact » ; vous pouvez me joindre en cliquant là : mac@marieannechabin.fr.