J’ai commencé ce blog à l’été 2011 et je l’ai appelé : Blog de Marie Anne Chabin, Critique malicieuse et hebdomadaire de l’information numérique dans la société; à l’usage de ceux qui pensent (et donc archivent), histoire de ne pas renier mes origines.

L’objectif était et reste d’exprimer ce que je pense de la société de l’information, de l’écrit comme moyen d’action, de l’impact du numérique sur le concept de mémoire – individuelle ou collective, sur la relation entre les humains et les outils qui tracent leurs actes ou supportent leurs discours.

Pendant cinq ans, j’ai choisi la formule du « billet suffixé hebdomadaire » en publiant chaque lundi matin un billet titré d’un simple mot dont le suffixe était « préfixé » à l’année, ce qui m’a permis de constituer les petits recueils que voici (librement téléchargeables et réutilisables à condition de respecter le droit d’auteur) :

Sérendipité et autres curiosités (2012)

Allegro ma non troppo (2013)

Écrits en –oire (sur fond blanc) (2014)

Texticules acidulés (2015)

Rouspétances (2016).

Depuis l’automne 2016, j’écris plus classiquement les billets que m’inspire l’actualité ou mes lectures, tout en m’exprimant aussi sur mon blog Transarchivistique, sur des questions plus techniques de la théorie archivistique et de la gestion des archives.

Qui suis-je ?

La bio classique est sur Wikipédia, suivre le lien ici. Je suis présente également sur Linkedin.

J’exerce quotidiennement ma curiosité archivistique, linguistique, citoyenne dans le cadre de mes activités de conseil (Arcateg by Archive 17).

Ma formation (principalement le latin et la diplomatique, eh oui, quoi qu’en pense le ministre de l’Éducation nationale, c’est ce que j’ai eu de plus formateur intellectuellement dans toute mon existence), mon expérience de terrain dans les administrations et les entreprises (j’ai participé à environ 80 projets d’archivage), l’apprentissage d’une dizaine de langues et les voyages associés, mes cogitations et les innombrables rencontres qui enrichissent la vie m’ont amenée à écrire pour expliquer, pour formaliser, pour communiquer, mais aussi et d’abord pour le plaisir.

J’ai participé en 2008 à la fondation du CR2PA et je me suis très largement impliquée dans les deux MOOCs du Club. Je suis les réflexions de la FNTC et d’Interpares.

Ma bibliographie

J’ai publié quelques livres et des dizaines d’articles et des centaines de billets.

Je pense donc j’archive (1999) est en ligne sur ce blog (texte intégral).

Archiver, et après ? (2007) est en ligne sur ce blog (texte intégral).

Cliquez ici pour voir la liste chronologique des livres, articles et présentations avec les liens quand ceux-ci sont en ligne.

Sur ce site également, ma thèse d’école des chartes (1983), intitulée Les Français et la Russie dans la première moitié du XVIIIe siècle. La famille Delisle et les milieux savants, que j’ai ressaisie et mis en ligne intégralement en 2012.

Vous pouvez me joindre en cliquant là : mac@marieannechabin.fr.