« Les Français et la Russie dans la première moitié du XVIIIe siècle. La famille Delisle et les milieux savants » est le titre de la thèse que j’ai soutenue en 1983 à l’École nationale des chartes pour obtenir le diplôme d’archiviste-paléographe.

Elle est conservée aux Archives nationales sous la cote AB XXVIII 772 pour laquelle j’ai établi il y a une dizaine d’années une autorisation permanente de consultation (les thèses n’étant pas librement communicables). Il existe quelques exemplaires microfilmés ou photocopiés de ma thèse dans plusieurs bibliothèques de recherche, en France et à l’étranger (Russie, États-Unis).

J’ai décidé cette année 2013, trente ans plus tard…, de la numériser-océriser et de la mettre à disposition des personnes qui s’intéresse à la Russie, à l’histoire de la cartographie et plus généralement à la République des lettres au XVIIIe siècle.

Elle est téléchargeable ici.

J’ai abandonné il y a longtemps ces recherches sur la Russie et les milieux savants pour d’autres horizons professionnels. Le texte de 1983 n’a donc pas été révisé et la bibliographie n’a pas été mise à jour. Les utilisateurs sont invités à faire eux-mêmes la synthèse avec des travaux ultérieurs.

Les témoignages historiques restent valables. Voici quelques extraits :

Si vous trouvez des coquilles ou avez des compléments à apporter, n’hésitez pas à m’adresser un message mac[at]marieannechabin.fr.