De la difficulté de prédire l’avenir

Dans un petit ouvrage publié il y a quarante ans, en 1978 donc, sous le titre Le Grand merdier ou l’espoir pour demain?, le physicien, académicien des sciences et membre de l’Académie française, Louis Leprince-Ringuet fait une prédiction très intéressante. Dans un petit chapitre de ce Grand merdier, intitulé “Informatique étouffante”, je relève les phrases…