Données personnelles, sécurité et militantisme

Le Parti socialiste s’est vu infliger hier  (27 octobre 2016) un avertissement public de la CNIL pour manquement à la réglementation sur la protection des données personnelles, pour avoir mis, ou plutôt laissé, en ligne les données personnelles de ses nouveaux adhérents inscrits via Internet.

La faille incriminée étant corrigée, savoir dans quelle mesure le parti épinglé est responsable ou coupable, selon la formule consacrée, n’est pas mon propos ; que le parti, ou même l’association qui n’a jamais constitué de fichier de ses nouveaux adhérents sans le gérer de la bonne manière jette la première pierre.

Vidéosurveillance

Combien y a-t-il de caméras de télésurveillance en France ? Dans l’espace public ? Dans les locaux commerciaux et industriels ? Chez les personnes privées ? Un certain nombre, assurément. La vidéosurveillance m’inspire trois réflexions. D’abord, la vidéosurveillance, appelée aussi vidéoprotection, se présente comme un instrument moderne d’une relation suzerain/vassal redéfinie. Le suzerain, le chef, le patron, décide…

Pseudo

Je me pose régulièrement (pas tous les matins mais presque) la double question suivante : si Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (évêque constitutionnel, ministre des Relations extérieures de Napoléon et ministre des affaires étrangères de Louis XVIII) vivait aujourd’hui, serait-il présent sur les réseaux sociaux ? si oui, aurait-il un pseudo ? Pourquoi ? Parce que, comme le montre notamment la…